Rat des moissons

Micromys minutus (Pallas, 1771)

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Muridae Sous-Famille : Murinae Tribu : Micromyini Genre : Micromys

  • 139
    observations

  • 75
    communes

  • 27
    observateurs

  • Première observation
    1960

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Asara Frédéric - Bottinelli Julien - Boulanger Arnaud - Branger Fabien - Dauvin Rodolphe - Garcia Audrey - Haffner Patrick - Huguet Camille - Hurtrel Théo - Inconnu Inconnu - Javaux Benjamin - Kita Antoine - Mari Alexandre - Marmet Nicolas - Mering Eliot - Patek Grégory - Petit Johann - Peyrat Lauriane - Pladys Caroline - Plancke Sylvestre - Schwartz Julien - Senecal Didier - Siblet Sébastien - Tillon Laurent - Vindras Laurent - Weisse Geoffrey - Zucca Maxime

Informations sur l'espèce

Commentaires sur l'espèce

Ce minuscule rongeur, le plus petit d’Europe, est une espèce très discrète. Principalement nocturne, le Rat des moissons présente souvent une activité diurne, notamment en hiver. C'est un bon grimpeur : il passe beaucoup de temps au-dessus du sol à la recherche de graines, notamment grâce à sa queue légèrement préhensile lui permettant d'escalader les tiges de roseaux ou de graminées. S'il est considéré comme granivore, son alimentation comprend également des pousses vertes, des fruits mais aussi des insectes. Il construit un nid en boule d'herbes tressées d'un diamètre de 8 à 10 cm, suspendu en hauteur à quelques tiges de graminées ou de roseaux, à des ronces ou des rameaux de buissons.

La reproduction s'étale sur une période de quatre à six mois durant l'été, et une femelle donne naissance à deux voire trois portées, rarement composées de plus de quatre petits. En hiver, il trouve refuge dans des terriers.

Répartition en îdF

Le Rat des moissons peut être observé dans tous les départements franciliens, dans les milieux qui lui conviennent. Si quelques observations ont été réalisées au cœur de Paris et dans les roselières de proche banlieue, l’espèce est possiblement en déclin du fait de l’urbanisation et de la dégradation des zones humides.

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Micromys agilis | Micromys arundinaceus | Micromys campestris | Micromys danubialis | Micromys fenniae | Micromys meridionalis | Micromys messorius | Micromys minatus | Micromys minutus minutus (Pallas, 1771) | Micromys oryzivorus | Micromys pendulinus | Micromys pratensis | Micromys pumilus | Micromys soricinus | Micromys subobscurus | Micromys triticetus

Observations mensuelles