Campagnol agreste

Microtus agrestis (Linnaeus, 1760)

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Cricetidae Sous-Famille : Arvicolinae Tribu : Arvicolini Genre : Microtus

  • 211
    observations

  • 132
    communes

  • 42
    observateurs

  • Première observation
    1960

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Ableiges - Achères - Achères-la-Forêt - Arrancourt - Asnières-sur-Oise - Auffargis - Aufferville - Aulnay-sous-Bois - Auvers-Saint-Georges - Beautheil-Saints - Boissise-la-Bertrand - Boullay-les-Troux - Bourdonné - Bouville - Brie-Comte-Robert - Brières-les-Scellés - Brunoy - Bruyères-le-Châtel - Bruyères-sur-Oise - Buc - Bullion - Bussy-Saint-Georges - Carrières-sous-Poissy - Cernay-la-Ville - Chalou-Moulineux - Chamigny - Champlan - Châtenay-Malabry - Chérence - Chevry-en-Sereine - Clairefontaine-en-Yvelines - Condé-sur-Vesgre - Congis-sur-Thérouanne - Couilly-Pont-aux-Dames - Courcelles-en-Bassée - Crécy-la-Chapelle - Croissy-Beaubourg - Crouy-sur-Ourcq - Diant - Dourdan - Dugny - Écharcon - Étiolles - Évry-Grégy-sur-Yerre - Favières - Flagy - Fleury-en-Bière - Fontainebleau - Fontenay-le-Fleury - Fontenay-le-Vicomte - Frouville - Gagny - Genainville - Gif-sur-Yvette - Gouaix - Grandpuits-Bailly-Carrois - Grosrouvre - Guiry-en-Vexin - Héricy - Itteville - La Chapelle-Iger - La Courneuve - La Ferté-sous-Jouarre - La Grande-Paroisse - Larchant - La Roche-Guyon - Le Perray-en-Yvelines - Le Plessis-l'Évêque - Le Plessis-Robinson - Lesches - Les Loges-en-Josas - Les Molières - Limours - Lognes - Longpont-sur-Orge - Luisetaines - Luzancy - Luzarches - Maincy - Maisse - Marolles-en-Brie - Maurepas - Meilleray - Mériel - Mitry-Mory - Mittainville - Montesson - Montigny-sur-Loing - Nanteuil-lès-Meaux - Nesles-la-Vallée - Noisy-le-Grand - Noyen-sur-Seine - Orphin - Ozoir-la-Ferrière - Paley - Pamfou - Paris 12e - Paris 16e - Pézarches - Poligny - Pontault-Combault - Raizeux - Rambouillet - Rochefort-en-Yvelines - Rosny-sous-Bois - Saclay - Saint-Clair-sur-Epte - Saint-Germain-en-Laye - Saint-Léger-en-Yvelines - Saint-Martin-du-Tertre - Saint-Maur-des-Fossés - Saint-Rémy-lès-Chevreuse - Saint-Sulpice-de-Favières - Saulx-les-Chartreux - Sigy - Soisy-sur-École - Souppes-sur-Loing - Souzy-la-Briche - Thiverval-Grignon - Trappes - Tremblay-en-France - Triel-sur-Seine - Trilbardou - Vaugrigneuse - Verdelot - Villeconin - Villepinte - Villiers-en-Bière - Villiers-sur-Seine - Vimpelles - Voinsles - Voulton

Amiard Pamela - Asara Frédéric - Blareau Elsa - Bottinelli Julien - Boulanger Arnaud - Bourguignon Vincent - Brun Joël - Chapuis Jean-louis - Chiron François - Damas Louan - De Redon Louis - Esnault Sarah - Fougère Benjamin - Galand Nicolas - Grioche Eve-anne - Haffner Patrick - Hurtrel Théo - Inconnu Inconnu - Kerbiriou Christian - Le Bayon Quentin - Lois Gregoire - Lucien Claivaz - Magos Quentin - Malfois Arnaud - Marmet Nicolas - Mering Eliot - Noel Frederic - Perrachon Nathan - Petit Johann - Peyrat Lauriane - Pladys Caroline - Pratz Jean-louis - Roy Philippe - Siblet Sébastien - Signol Audrey - Thibedore Laurent - Thoret Olivier - Tillier Pierre - Tillon Laurent - Touratier Gilles - Van Den Brink Sylvie - Vitrolles Adrien

Informations sur l'espèce

Commentaires sur l'espèce

Comme tous les campagnols du genre Microtus, le Campagnol agreste est une espèce fouisseuse : il développe un réseau de galeries sous l'herbe haute et de tunnels superficiels dans le sol. Il gîte dans un nid globuleux situé dans la végétationdense au-dessus du sol ou sous terre.

Principalement actif au crépuscule, le Campagnol agreste peut s'observer la nuit comme le jour. Il se nourrit des parties vertes des végétaux, des graminées et autres herbacées, peut aussi ronger l'écorce des jeunes arbres en hiver ou encore consommer des larves d'insectes. Comme la majorité des campagnols, le Campagnol agreste présente un fort potentiel reproducteur, qui est à l'origine de fluctuations cycliques tous les trois à cinq ans de certaines populations, provoquant des phénomènes de pullulations locales. Ces dernières peuvent alors causer des dommages aux jeunes plantations et aux vergers.

Répartition en îdF

Le Campagnol agreste est présent dans tous les départements franciliens.

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Microtus agrestis agrestis (Linnaeus, 1760) | Microtus agrestis armoricanus Balsac & Beaufort, 1966 | Microtus agrestis enezgroezi Heim, 1966 | Microtus agrestis gregarius (Linnaeus, 1766) | Microtus agrestis heptneri Hamar, 1963 | Microtus argyropuli | Microtus bailloni | Microtus britannicus | Microtus estiae | Microtus fiona | Microtus gregarius | Microtus hirta | Microtus insularis | Microtus latifrons | Microtus levernedii | Microtus luch | Microtus macgillivrayi | Microtus mial | Microtus nigricans | Microtus pannonicus | Microtus rozianus

Observations mensuelles