• 53
    observations

  • 25
    communes

  • 21
    observateurs

  • Première observation
    2003

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Asara Frédéric - Bak Arnaud - Beutin Sabine - Bottinelli Julien - Dehalleux Axel - Ferriot Lucile - Garcia Audrey - Gibeaux Christian - Gouirand Mathieu - Japiot Xavier - Larregle Guillaume - Legrand Eric - Loret Arnaud - Miguet Pierre - Paris Philippe - Parisot-laprun Marion - Plancke Sylvestre - Rose Olivier - Signol Audrey - Thibedore Laurent - Tillier Pierre

Informations sur l'espèce

Commentaires sur l'espèce

Myrmeleon formicarius est une espèce sibérienne expansive, présentant une vaste aire de répartition depuis l’Europe jusqu’à l’Asie de l’Est. En France, c’est une espèce répandue et assez commune. Cependant, les faibles densités des populations et à la discrétion des imagos font que l'espèce peut passer inaperçue. 

Les larves creusent des entonnoirs-pièges, généralement en situation moins protégée que celles d'Euroleon nostras. Les adultes peuvent être observés de fin mai à août.

Ciblage des prospections

Les larves de Myrmeleon formicarius sont à recherchées de mars à octobre. Un contrôle de la larve permet de facilement confirmer l'identification (certainse larves d'Euroleon nostras se trouvent aussi parfois en contexte peu abrité).

Les adultes s'éloignent peu des lieux de développement larvaire. Dans la journée, ils se tiennent plaqués sur des branches hautes et sont rarement observés. Des chasses nocturnes permettent d'augmenter les chances de contacter l'espèce à l'état imaginal dans des stations favorables. La période de vol va de fin mai à août. 

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Myrmeleon formicarium Linnaeus, 1767 |

Observations mensuelles