Goéland cendré

Larus canus Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Laridae Sous-Famille : Larinae Genre : Larus

  • 574
    observations

  • 80
    communes

  • 47
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Aurissergues Thierry - Bara Thierry - Baudoin Gérard - Birard Julien - Bitsch Thomas - Bottinelli Julien - Branger Fabien - Brisson Aurélie - Brun Joël - Chambris Stephane - Chantrel Daniel - Dia-barthe Marie - Domingues-haccart Léo - Ducourneau Philippe - Dumont Corinne - Flamant Nicolas - Fougère Benjamin - Fouque Michèle - Grosso Eric - Guerard Anthony - Hervé Théo - Huchin Romain - Hurtrel Théo - Inconnu Inconnu - Kita Antoine - Larregle Guillaume - Lebrun Bruno - Letourneau Christian - Lucien Claivaz - Mainguy Gaell - Marmet Nicolas - Miguet Pierre - Perrot-ligodières Nicolas - Piolain Julien - Plancke Sylvestre - Provost Romain - Rivallin Pierre - Roy Thierry - Stiéfater Françoise - Thiébault Damien - Tillier Pierre - Touratier Gilles - Verroye Alexandre - Vincent Sylvain - Wroza Stanislas - Yvert Florent - Zucca Maxime

Informations sur l'espèce

Depuis 28 ans, une micro-population (maximum de 5 couples en 1999) se maintient sur une seule maille des boucles de Seine au nord des Yvelines. En 2010, les 2 seuls couples de la région nichaient à Mézières-sur-Seine, puis de 2011 à 2017, c'est Guerville qui accueillait jusqu'à 2 couples les meilleures années. En 2018 et 2019, les deux sites étaient de nouveau occupés avec 1 couple chacun.
Malgré la prédation constatée au cours de la période récente par le Goéland argenté et le Faucon pèlerin, deux espèces qui se reproduisent dans le même secteur, la persévérance de cette population chétive de Goéland cendré mérite d'être saluée !

Évolution du nombre de couples nicheurs certains de l'espèces recensés dans Faune îdF
Faune îdF

Les graphiques ci-dessus ne sont pas dynamiques, ils sont basés sur des analyses spécifiques aux enjeux de chaque espèce et s'appuient pour certaines espèces localisées et/ou patrimoniales sur des témoignages d'observateurs recueillis personnellement et sur la consultation de www.faune-iledefrance.org base de données collaborative gérée par la LPO Île-de-France. Nous remercions l'ensemble des observateurs faisant remonter des données ornithologiques sur la Région !

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Larus canus canus Linnaeus, 1758 | Larus canus heinei Homeyer, 1853

Observations mensuelles