Aeschne isocèle

Aeshna isoceles (O.F. Müller, 1767)

Classe : Hexapoda Ordre : Odonata Famille : Aeshnidae Genre : Aeshna

  • 240
    observations

  • 34
    communes

  • 58
    observateurs

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Anjuerer Jack - Asara Frédéric - Berger Luc - Bitsch Thomas - Bossard Paula - Bottinelli Julien - Branger Fabien - Brisson Aurélie - Chevallier Laurent - Dehalleux Axel - Delapre Jean-pierre - Denisse Teri - Despres Céline - Domingues-haccart Léo - Dourlens Vincent - Ferrand Maxime - Flamant Nicolas - Fougère Benjamin - Gouttepifre Margot - Grioche Eve-anne - Guillaume Louis - Guillet Galaad - Guy Pascal - Hepiegne Olivier - Hogué Camille - Houpert Sylvain - Hubert Etienne - Huguet Camille - Humbert Merlin - Inconnu Inconnu - Kita Antoine - Köse Dorian - Lantz André - Larregle Guillaume - Larzillière Sylvain - Le Calvez Vincent - Lemaire Nolwenn - Lemoine Delphine - Limagne Vincent - Loukachev Nikita - Lucien Claivaz - Mainguy Gaell - Mameli Loriane - Martino Ambre - Massin Yves - Micallef Caroline - Muguet Richard - Olive Maxime - Peralta Evelyne - Plancke Sylvestre - Rivallin Pierre - Ruffin Sylvie - Sebille Mathieu - Segerer Benoit - Siblet Sébastien - Signol Audrey - Suriray Claude - Vindras Laurent

Informations sur l'espèce

Commentaires sur l'espèce

Aeshna isoceles est une espèce printanière avec peu de stations de reproduction connues en Ile de France. Elle semble avoir de bonnes capacités de dispersion et certains individus observés sont clairement juste de passage pour quelques jours, voire moins.

Son statut de rareté est assez élevé mais comme l'espèce est en expansion dans les régions voisines, elle a été déclassée à Vulnérable dans la liste rouge. Ses habitats sont cependant peu fréquents et menacés à l'échelle de la région.

Ciblage des prospections

La période d'émergence est très courte. De même que la période de vol ce qui nécessite des prospections ciblées sur cette espèce.

Les imagos sont bien identifiables aux jumelles. Il existe cependant un risque de confusion avec Aeshna grandis : une photographie est souhaitable pour confirmer l'observation.
Une fiche produite par la SNPN aide à la détermination : fiche du genre Aeshna (2/2)

Rechercher toute preuve de reproduction certaine dans l’ensemble de la région.
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Aeschna chrysophthalmus Charpentier, 1825 | Aeschna rufescens Vander Linden, 1825 | Aeshna isoceles isosceles (Müller, 1767) | Aeshna isosceles (Müller, 1767) | Anaciaeschna isosceles (Müller, 1767) | Libellula isoceles O.F. Müller, 1767

Observations mensuelles