Azuré des Coronilles (L')

Plebejus argyrognomon (Bergsträsser, 1779)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Sous-Famille : Polyommatinae Tribu : Polyommatini Genre : Plebejus

  • 393
    observations

  • 61
    communes

  • 58
    observateurs

  • Première observation
    1927

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : Les cartes et graphiques présentés ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérés comme exhaustifs. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes.

Asara Frédéric - Bitsch Thomas - Borges Alexis - Bottinelli Julien - Branger Fabien - Chabert Chloé - Dehalleux Axel - Delzons Olivier - Dewulf Lucile - Dhinzelin Marcel - Dia-barthe Marie - Doux Yves - Duchemann Estelle - Ducourneau Philippe - Ferriot Lucile - Flamant Nicolas - Gand Clémentine - Garcia Audrey - Gibeaux Christian - Gourdain Philippe - Guerard Anthony - Guerin Michel - Guillot-jonard Melvyn - Gérard Elisa - Houard Xavier - Hubert Etienne - Huguet Camille - Inconnu Inconnu - Kita Antoine - Lainé Alexandre - Lantz André - Larregle Guillaume - Larzillière Sylvain - Lemoine Delphine - Leterme Franck - Manil Luc - Miguet Pierre - Monsavoir Alexia - Mothiron Philippe - Mérit Xavier - Paldacci Florine - Parisot Christophe - Parisot-laprun Marion - Piron Elise - Plancke Sylvestre - Prat Christine - Rivallin Pierre - Rochard Thomas - Roy Thierry - Savry Joël - Segerer Benoit - Sergenton Heidi - Siblet Sébastien - Sigaud Olivier - Signol Audrey - Verroye Alexandre - Villesalmon Zoé - Zucca Maxime

Informations sur l'espèce

Commentaires sur l'espèce

Cette espèce est actuellement considérée comme vulnérable dans la région. Elle bénéficie cependant d'apports issus des populations de Bourgogne.

Le mâle émet une phéromone qui inhibe le mécanisme de refus d'accouplement chez les femelles vierges et au contraire le provoque chez une femelle fécondée.

(Pour d'autres informations sur l'écologie et la biologie de l'espèce, consultez notamment le livre La Vie des Papillons - Lafranchis et al., 2015)

Ciblage des prospections

Identification difficile : peut nécessiter l'examen des pièces génitales.
Détermination du genre Plebejus par l'observation du revers des ailes postérieures (présence de série d'écailles brillantes bleues dans des taches noires). Discrimination délicate entre les 3 espèces via l'observation attentive des couleurs, disposition et taille des motifs sur le revers des ailes postérieures. Chez le mâle, absence d'épine à l'extrémité des tibias des pattes antérieures. L'examen des pièces génitales pourra faciliter la discrimination.

(Voir par exemple le guide de détermination des papillons diurnes - Lafranchis, 2014)

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Source : INPN

Les cartes de répartition nationales ne correspondent qu’à l’état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.

Lycaeides argyrognomon (Bergsträsser, 1779) | Lycaeides argyrognomon tapinaegus Verity, 1948 | Lycaeides ismenias (Meigen, 1829) | Lycaeides ismenias letitia Hemming, 1934 | Lycaena argus ligurica Oberthür, 1910 | Lycaena argyrognomon (Bergsträsser, 1779) | Papilio argyrognomon Bergsträsser, 1779 | Plebeius aegus Chapman, 1917 | Plebeius argyrognomon (Bergsträsser, 1779) | Plebejus argyrognomon aegus Chapman, 1917 | Plebejus argyrognomon argyrognomon (Bergsträsser, 1779) | Plebejus argyrognomon letitia (Hemming, 1934) | Plebejus argyrognomon tapinaegus (Verity, 1948) | Polyommatus ismenias Meigen, 1829

Observations mensuelles